Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

mardi 22 novembre 2016

Suite tempête de colère, mâts de mesures au sol et autres dégradations



---------------------------------------------
Pyrénées-Orientales : 6 octobre 2017 : 

Projet éolien de Passa : un mât d'étude saccagé


Les gendarmes ont constaté les faits ce jeudi soir. Le mât d’étude de 90 mètres implanté à Passa afin d’estimer les gisements de vent sur le secteur (où la société Elements compte implanter des éoliennes) est définitivement hors service. Tombé à terre à la suite de ce qui ressemble fortement à une opération de sabotage dans les règles de l’art.
«Les câbles qui tenaient la structure ont visiblement été sectionnés à la disqueuse électrique, explique ainsi le directeur général de la société Elements, Loïc Chazalet, qui compte déposer plainte ce vendredi après-midi. Nous pensons que cet acte de vandalisme a été commis dans la nuit de mardi à mercredi.»
De son côté, le collectif Le Vent tourne, qui fédère les opposants aux multiples projets éoliens à l’étude dans les Aspres, assure n’être pour rien dans le sabotage du mât. «Un tel geste ne s’inscrit en aucun cas dans nos moyens de lutte contre les projets d’aérogénérateurs, martèlent ses membres. Nos actions n’incitent aucunement à cette violence, mais utilisent la libre expression d’une opposition respectueuse des valeurs de la République.»


---------------------------------------------------------

TARN : 23 juin 2017

Arfons, sabotage du Mât éolien installé par la société RES group



Le mât de mesure éolien installé par RES Group dans la forêt de Sarametgé sur la commune d'Arfons a été vandalisé par le feu. Un acte qui fort heureusement n'a pas fait de victime.
Qui a vandalisé le mât de mesure éolien installé dans la forêt de Sarametgé sur la commune d'Arfons ? La question est posée à l'heure où certains pensaient que dans sur cette partie de la Montagne Noire tarnaise, la présence d'éoliennes industrielles ne semblait pas poser de problème particulier, depuis la société Valorem y a implanté les siennes en 2009. Force est de constater qu'ils se trompent et la destruction de ce mat de mesure de 42 m haut et installé sur une propriété forestière privée vaut peut-être avertissement. Ce dispositif est équipé de girouettes d'anémomètres, mais aussi de sondes de température destinées à recueillir dans la durée la vitesse des vents, leur orientation mais aussi l'hygrométrie du site en vue de déterminer le type d'éolienne à implanter pour le meilleur rendement possible. Pour l'instant difficile de dire, quand et par qui, mais l'équipement électrique du mat a été entièrement carbonisé. Du côté de la société RES group (basée à Avignon) qui a installé ce mat , on reconnaît que depuis plusieurs jours la communication a été interrompue. "Au delà du préjudice matériel et financier pour notre société, le sabotage d'un mat de mesure comme celui-ci fait courir plusieurs risques. Je me félicite que le mat ne soit pas tombé sur quelqu'un et d'autre part que ce sabotage n'ait pas mis en péril le massif forestier en provoquant un incendie," précise Jean-Paul Pin au nom de sa société spécialisée dans les énergies renouvelables. De son côté Alain Couzinié, le maire d'Arfons déplore cet acte de sabotage : "Nous avons déjà un parc éolien sur Arfons et cela n'a jamais posé problème. En ce qui me concerne je ne suis pas un pro ou un anti éolien, mais je pense que la destruction de cet équipement n'est pas la solution. D'autre part, si l'on écoutait les développeurs éolien, il faudrait implanter des machines partout. Ce n'est pas possible."
Mobilisation du collectif "Toutes nos énergies"
"…Sur le territoire du Parc Naturel du Haut-Languedoc la charte du Parc limite le nombre de machines. Il faut également tenir compte de l'acceptation par la population." La commune d'Arfons fait figure de pionnier puisque la société Valorem y a expérimenté "la première épargne éolienne destinée aux riverains du parc." Une expérimentation qui fait la fierté de l'industriel qui titrait en juin 2013 sur son site ((http://www.valorem-energie.com) : "Arfons dans le Tarn, village pionnier de l'éolien participatif." Depuis juin 2013, les parcs éoliens se sont développés en Montagne Noire et dans le Parc Naturel du Haut-Languedoc et la contestation aussi. Le collectif "Toutes nos énergies" qui milite depuis toujours contre l'implantation de parcs éoliens dans Parc Naturel du Haut-Languedoc au nom du respect des paysages, de la faune et de la flore ne cesse d'alerter les autorités sur ce point: "Dans toute la région et sous diverses formes, la colère des habitants se manifeste, dans nos zones hyper rurales, contre l'invasion de l'industrie éolienne. Il est urgent que les autorités prennent l'exacte mesure des problèmes sociaux, économiques et environnementaux que posent ces équipements qui ne sont certainement pas une réponse adaptée aux vrais problèmes de la transition énergétique." A l'occasion de la rencontre organisée le 4 juillet prochain par l'Association des Maires de France sur le thème « Eolien et territoires : concilier transition énergétique, paysages et patrimoines », les membres du collectif toutes nos énergie ont réalisé un mémoire qu'ils ont adressé à tous les maires des communes du Parc naturel du Haut-Languedoc et des départements limitrophes. A noter que le sabotage du mat éolien de la forêt de Sarametgé n'est pas une première dans la Montagne tarnaise. En 2007, un ou plusieurs individus avaient dévissé l'embase du mat éolien de 70 m de haut installé par la société Valorem au Plo de Lacroux sur les hauteurs d'Albine, provoquant l'effondrement de l'équipement sous l'effet du vent.


---------------------------------------------


Un mât de mesure du vent tombé au sol à Parlan (Cantal)
Publié le 09/05/2017


Dans la nuit du 1er au 2 mai, un mât de mesure du vent, installé dans le cadre d'une étude de faisabilité pour un projet éolien à Parlan, est tombé. Une enquête de gendarmerie est ouverte pour déterminer si la chute est accidentelle, ou si les haubans qui le tenaient debout ont été coupés.



Le matin du 2 mai, un mât pour mesurer la force du vent, d’une centaine de mètres de haut, situé sur un terrain privé au lieu-dit Algoux, à Parlan a été retrouvé au sol. Il est tombé pendant la nuit.

Cette installation, qui coûte plusieurs dizaines de milliers d’euros, avait été montée par une entreprise dans le cadre d’une étude de faisabilité pour une éventuelle installation d’éolienne, pour un projet de six générateurs, à cheval sur les communes de Saint-Saury, Parlan et Roumégoux.

Selon les premières constatations, les haubans qui soutenaient le mât se sont, ou ont été volontairement, rompus, provoquant l’effondrement de la structure. Une enquête menée conjointement par la brigade de recherche de la gendarmerie d’Aurillac et la brigade de Maurs a été ouverte.

---------------------------------------------

Choisy-en-Brie (77)

10/03/2017

A peine installé, le mât éolien saboté ?


Le mât de mesure éolien, installé dans le cadre du projet d'implantation d'éoliennes dans la commune de Choisy-en-Brie, a été selon l'entreprise RES la cible de malveillance quelques jours après son installation.

Il y a un mois, les Choiséens disaient non au projet éolien dans les urnes en participant à une consultation citoyenne. D’autres ont voulu dire non par des moyens plus douteux. C’est en tout cas ce qu’avance la société RES, à l’origine du projet d’implantation de six éoliennes aux Closeaux, à la suite de la chute du mât de mesure qui a été installé il y a quelques jours… Et qui est tombé dans la foulée. « Les constats effectués sur le terrain semblent aboutir à l’hypothèse d’un acte de malveillance », déclare en effet la société RES.
Une plainte déposée

La société annonce par ailleurs avoir fait appel aux autorités pour retrouver les auteurs de cet acte : « La société RES a déposé plainte auprès de la gendarmerie et une enquête a été ouverte. Elle tient à rappeler qu’un acte de vandalisme sur un mât de mesure peut avoir des conséquences extrêmement graves si le mât venait à tomber sur une personne présente sur le site au moment de la chute ».

RES avait lancé il y plusieurs mois un appel au financement participatif pour l’installation de ce mât de mesure. La campagne avait alors permis à la société de recueillir 83.550 euros. D’une hauteur totale d’environ 100 mètres, le mât est équipé de girouettes et d’anémomètres. Il doit rester sur le site des Closeaux pour une durée d’au moins trois ans et permettre de quantifier précisément la vitesse du vent sur la plaine agricole de Choisy-en-Brie.
Une réinstallation prévue prochainement

RES doit installer de nouveau son mât de mesure dans les semaines à venir. A noter par ailleurs qu’en ce qui concerne le projet éolien, l’enquête publique sur le projet s’est terminée le 2 février dernier. Les habitants ont pu donner leur avis sur le projet par consultation citoyenne avant que les élus, à Choisy-en-Brie et dans les collectivités avoisinantes, ne donnent leur position en conseil municipal. Les élus choiséens ont donné un avis défavorable au projet. Le rapport du commissaire enquêteur devrait être diffusé prochainement.


---------------------------------------------

Vienne : Savigné : sabotage d'un mât de 100 m de haut sur un projet éolien
01/03/17 

Un mât métallique de cent mètres de haut a été saboté par un mystérieux collectif opposé aux éoliennes. Ce mât de mesure du vent se trouvait à Savigné, dans la Vienne. Le projet de création de huit éoliennes est toujours en phase d'instruction en préfecture.
Au cours de la nuit du 11 au 12 février dernier, un mât de mesure du vent, implanté à Savigné (Vienne) dans le cadre d'un projet de création d'un parc de huit éoliennes a été saboté.
"Ils ont saboté des câbles qui maintenaient le pylône", explique Jade Aparis, responsable éolien dans le Sud Ouest pour la société RES.
Une opération qui aurait pu s'avérer très dangereuse pour les saboteurs. Le mât de mesure installé depuis près de trois ans a fini par tomber. Il était en cours de démontage hier.
La société envisage de porter plainte après cette action revendiquée par un mystérieux "Collectif dissident action vent de colère".
Il avait adressé un courrier de revendication à notre rédaction quelques jours plus tard, mais en se trompant, annonçant un sabotage d'éolienne à Charroux.
L'action a en fait été menée sur la commune limitrophe où il n'y a pas encore d'éolienne!
Le dossier, déposé en juin 2016, est toujours en cours d'instruction par les services de la préfecture.
"Nous sommes de plus en plus confrontés à des oppositions violentes, physiques ou verbales", note la société RES.
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2017/03/01/Savigne-sabotage-d-un-mat-de-100-m-de-haut-sur-un-projet-eolien-3018423


Vienne - Savigné - Sabotage nocturne du mât d'un projet éolien
02/03/17
Une lettre anonyme revendiquait auprès de la rédaction le sabotage d’une éolienne à Charroux, c’était en fait un mât de mesure du vent planté… à Savigné !
Aucune éolienne n'a été sabotée à Charroux. Et pour cause, il n'y en a pas !
En revanche, juste à côté de la " frontière " avec Charroux, il y a Savigné et son projet de huit éoliennes.
Un parc de deux fois quatre machines réparties de part et d'autre de la route menant à Montmorillon en cours d'instruction par les services de la préfecture depuis juin 2016.
Et sur le site de ce champ éolien en friche, il existe un mât qui prend le vent, même si ce n'est pas une éolienne.
" Ils ont dû se faire très peur "
Depuis mai 2014, une poutrelle métallique de cent mètres de haut, au treillage coloré de rouge et de blanc, servait de support à un système de mesure du vent. Il collectait des données en permanence.
Ce pylône, a été saboté nuitamment le week-end du 11 au 12 février. C'est le bureau bordelais de la société avignonnaise RES qui vient de nous le faire savoir après avoir eu connaissance de l'article paru dans notre édition de samedi.
Un article à moitié vrai : il n'y a pas eu d'éolienne sabotée à Charroux, comme le revendiquait le mystérieux " Collectif dissident action vents de colère " ; mais il y a eu un pylône installé dans le cadre d'un projet éolien mis à terre juste à côté à Savigné !
« Je pense que les personnes qui ont fait ça ne sont pas du coin et pensaient être à Charroux », réagit Jade Aparis, chef de projet éolien pour le Sud-Ouest chez RES.
" Ça ", c'est une action visant à sectionner plusieurs des câbles métalliques servant à maintenir le pylône supporté par des plaques en acier.
Une manœuvre particulièrement dangereuse qui aurait pu se terminer dramatiquement pour le ou les saboteurs.
« Je pense qu'ils ont dû se faire très peur. Quand ils ont coupé, avec la tension puis le relâchement des câbles, le mât est revenu vers eux avant de tomber au sol. »
Une plainte doit être déposée auprès de la gendarmerie. La société était venue constater les dégâts avec le maire (lire par ailleurs). « Ça ne remet absolument pas notre projet en cause. Nous attendons les décisions de la préfecture. Ce qui est certain, c'est que nous sommes de plus en plus confrontés à des actions violentes, verbalement ou physiquement. »http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2017/03/02/Sabotage-nocturne-du-mat-d-un-projet-eolien-3018750

---------------------------------------------

Châtenay-sur-Seine (77) : Le mât de mesure vandalisé
La chute du mât de mesure de l'énergie éolienne, symbole du projet de création d'un parc éolien, sonnera-t-elle le glas de la discorde entre partisans et détracteurs ?.....
22/11/2016 




---------------------------------------------

LE MÂT DE MESURES, SUR LE SITE DU PROJET ÉOLIEN D’ABBÉVILLERS VANDONCOURT HÉRIMONCOURT (25), A ÉTÉ DÉGRADÉ.
08/03/2016

Les dégradations, d’aucuns qualifient de sabotage, ont été découvertes voici trois semaines. Un habitant s’est aperçu que le mât de mesures des vents, installé sur le site du projet éolien d’Abbévillers Vandoncourt Hérimoncourt, était abîmé (en fait, il ne voyait plus l’imposante structure depuis sa fenêtre...). Le Doubien s’en est inquiété et a contacté la société Opale énergies naturelles, basée à Fontain (25)......

http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2016/03/08/le-mat-de-mesures-sur-le-site-du-projet-eolien-d-abbevillers-vandoncourt-herimoncourt-a-ete-degrade

---------------------------------------------

Éolien : le mât de mesure des Plans une nouvelle fois vandalisé...
2013
Le mât de mesure, installé il y a un peu plus d'un mois, était une nouvelle fois à terre....







Un parc éolien vandalisé dans le Gard
Les câbles d'un mât mesurant la vitesse du vent ont été sectionnés dans un parc éolien des Plans (Gard). Il devait servir à finaliser un projet d'implantation d'éoliennes. C'est la 2ème fois en 2 ans qu'il est l'objet d'actes de vandalisme. Des méthodes que dénoncent même les opposants au projet....


Rieupeyroux (12) : à qui profite le saccage du mât éolien ?
17 octobre 2016


Les haubans métalliques coupés, la chute était inévitable pour le mat de mesure éolien situé près de Rieupeyroux. Ce mat, installé par la société EDF Énergies Nouvelles, était chargé de relever le potentiel éolien du secteur, dans le cadre de l’implantation d’un parc éolien sur le Ségala. Huit éoliennes seraient prévues. L’incident s’est produit au lieu-dit « couloir de Miquels »....



http://www.centrepresseaveyron.fr/2014/10/16/rieupeyroux-a-qui-profite-le-saccage-du-mat-eolien,942478.php

---------------------------------------------

Corrèze : le parc éolien de Saint-Pardoux-la-Croisille cible de vandalisme
Consternation des promoteurs du parc éolien de Saint-Pardoux-la-Croisille après le saccage d'un mât de mesure. Des actes de vandalisme commis début novembre. Le montant du préjudice s'élève à 75 000 euros......


http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/2014/11/22/correze-le-parc-eolien-de-saint-pardoux-la-croisille-cible-de-vandalisme-597828.html

---------------------------------------------

Vandalisme, menaces et plainte autour d'un mât de mesure de vent d'une éolienne de Fertrève (58)
08/04/2016

Le mât de mesure de vent à Fertrève a été dégradé. Le porteur du projet éolien a déposé plainte.
Les éoliennes n'ont pas que des amis...



---------------------------------------------

Saint-Victor-la-Coste (Gard) : inscriptions contre les éoliennes
mars 2016

Il semblerait que le projet d'installation d'un parc éolien sur le plateau au sud du village de Saint-Victor ne soit pas du goût de tout le monde. En début de semaine une série d'inscriptions a été ostensiblement appliquée aux entrées du village sur la chaussée ou sur les rochers avec un message clair : "Eoliennes non".
Cette opposition au projet s'était manifestée de façon encore plus radicale et violente au début du mois de mars lorsque le mât de mesure installé par la société Opale Energies Naturelles a été saboté.






http://www.midilibre.fr/2016/07/30/st-victor-la-coste-eoliennes,1373432.php


---------------------------------------------

Puy-de-Dôme : Un mât de mesure du vent endommagé par des inconnus
10/12/2015

Des inconnus ont endommagé un mât de mesure du vent installé près des villages du Mas et du Fraysse, commune de Messeix, le week-end dernier. D’après les premiers éléments recueillis par les gendarmes de Rochefort-Montagne, en charge de l’enquête, les plaques de fixation des haubans qui maintenaient en place ce pylône d’une centaine de mètres de haut ont été déboulonnées, provoquant la chute de la partie supérieure du mât. Les dégâts, qui n’ont été découverts que ce mardi matin, sont estimés à environ 50.000 euros par Benoît Praderie, le directeur de la société « Soleil du midi », en charge d’un projet de parc éolien dans la commune, qui a déposé plainte contre X. Le mât vandalisé le week-end passé devait servir, après analyses des données enregistrées, à établir un profil des vitesses et des directions des vents, préalable indispensable à l’implantation d’éoliennes. 

http://www.lamontagne.fr/messeix/faits-divers/2015/12/10/un-mat-de-mesure-du-vent-endommage-par-des-inconnus_11700602.html


---------------------------------------------

Malléon (09) Le mât éolien de 80 mètres saboté
26/03/2010


« J'ai été un peu surprise parce que tout était calme jusque-là, et puis tout d'un coup, il nous arrive ça. C'est une agression, un acte de vandalisme dans une propriété privée, c'est inquiétant. »


http://www.ladepeche.fr/article/2010/03/26/805097-malleon-le-mat-eolien-de-80-metres-sabote.html

---------------------------------------------

Sousceyrac (Lot). Projet d'aménagement éolien : sabotage d'un mât de mesure
12/2009

.....Un plan d'implantation de 7 éoliennes a été retenu en fonction de la migration des milans royaux et des chiroptères (chauves-souris). La société Valorem, développeur du projet venait d'installer un mât de mesure de 60 m de haut afin d'étalonner la vitesse du vent en fonction de l'altitude. Dans la nuit du 3 au 4 décembre ce mât a été saboté et gît fracassé en plusieurs morceaux sur le sol comme en témoigne la photo.

http://www.ladepeche.fr/article/2009/12/06/730832-sousceyrac-projet-amenagement-eolien-sabotage-mat-mesure.html
---------------------------------------------

ÉOLIENNES les antis réunis autour du mât de mesure du vent saboté dans la nuit
30 novembre 2013

Les collectifs opposés à l'implantation d'éoliennes sur le territoire s'étaient donnés rendez-vous au village des Plans, près d'Alès, pour une "inauguration" fictive du mât de mesure du vent préfigurant le champ d'éoliennes à l'étude. La dernière partie du mât, saboté dans la nuit, était au sol ce matin....




---------------------------------------------

Un parc éolien vandalisé en Nouvelle-Écosse
13 FÉVRIER 2016

Quatre turbines du parc éolien communautaire de Beaverbank Nord, géré par l'entreprise Scotian Windfields, apparaissent endommagées. Les policiers avaient été appelés sur les lieux le 4 février.
L'agent Mark Skinner explique que les malfaiteurs ont réussi à entrer dans les éoliennes. Il dit qu'ils ont eu de la chance de ne pas être électrocutés ou autrement blessés....


---------------------------------------------

Suisse : Le parc éolien de St-Brais mis hors d'usage par un incendie intentionnel
octobre 2016

Un incendie intentionnel a frappé vendredi soir dans le parc éolien de Saint-Brais, aux Franches-Montagnes (JU). Le feu a été bouté à la station électrique dont la porte a été fracturée. Il n'y a pas de blessé, mais l'installation est hors d'usage.


http://www.rts.ch/info/regions/jura/8092202-le-parc-eolien-de-st-brais-mis-hors-d-usage-par-un-incendie-intentionnel.html

---------------------------------------------